Un peu d’histoire… Il était une fois, le Tramway Trolley Tram à la Robertsau

Pendant l’été, retrouvez quelques histoires qui ont marqué le quartier de la Robertsau.

Il était une fois l’époque où l’on se déplaçait à pied ou, pour ceux qui en avaient les moyens, en attelage.

On pouvait « prendre un taxi » en louant un fiacre, ou à partir de 1848 prendre l’omnibus à chevaux qui circulait à heure fixe entre la place Kléber et la Robertsau.

La « Compagnie Strasbourgeoise de Chemin de Fer Hippomobile » est créée le 5 avril 1877. Les premières lignes desservent Le Pont du Rhin et Hoenheim depuis la place Kléber, puis Koenigshoffen.

Les travaux de la ligne Robertsau démarrent le 28 octobre 1882, la réception officielle a lieu le 15 février 1883, le lendemain circulent les tramways à vapeur entre l’avenue de la Marseillaise et Robertsau-Mairie (actuelle place du Corps de Garde), puis à partir du 12 mars suivant, jusqu’à l’église protestante.

Toutes les lignes suivent le même principe : dans Strasbourg intramuros, la vapeur étant interdite, la traction du tramway se fait par des chevaux, les tramways à vapeur prenant le relais extramuros.

L’électrification et la mise sur 2 voies commencent en 1895 à Strasbourg. La ligne Gare-Place Kléber-Orangerie-Robertsau portera le N°3 dès 1908. Auparavant les trams étaient de couleur vert foncé et seront repeints couleur ivoire cette même année.

Pendant la première guerre mondiale, le développement du tramway se fait malgré tout, les hommes sont sous les drapeaux, les premières conductrices travailleront à partir de 1917. La section Robertsau Eglise – Robertsau Papeterie est inaugurée en 1918, puis jusqu’à Sainte-Anne le 10 juillet 1919.

Le tronçon jusqu’au Fuchs am Buckel est abandonné et desservi par autobus entre la clinique et la forêt.

Les destructions de la seconde guerre mondiale et le fléchissement du trafic ont raison du tramway.

Introduits en 1947, les trolleybus arriveront vers 1950 à la Robertsau. En 1949, la ligne 3 va à Robertsau Église et la ligne 13 à Sainte-Anne. En mars 1954, le trolleybus au gasoil va à la cité des chasseurs.

Le dernier tramway strasbourgeois a cessé de circuler le 30 avril 1960. L’ère de l’autobus est arrivée… Jusqu’à la réapparition du tram à Strasbourg en 1994, et le 23 novembre 2007 pour la Robertsau avec la ligne E jusqu’à la station Boecklin.

On sait désormais que le tram passera prochainement sous les fenêtres de l’Escale !


Rédaction : Marie-Laure Beaujean (A la Hune n°28 avril – mai 2011)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils