Un peu d’histoire… La Robertsau en Cinéma…s’COOP

Pendant l’été, retrouvez quelques histoires qui ont marqué le quartier de la Robertsau.

Plan de la façade du projet de cinéma « Eden »

En janvier 1951 s’achève 85 rue Boecklin, la construction du cinéma « Corso » (initialement baptisé « Eden ») : 453 sièges métalliques avec dossiers en bois, 28 strapontins dans les couloirs, sur un parquet en bois de chêne, une estrade et son rideau… Travelling sur les loisirs des années 50.

L’entreprise robertsauvienne Maechling fut chargée des travaux. Le propriétaire Albert Burger exploitait également « l’Union Theater », devenu l’Odyssée, le cinéma « Scala » à Neudorf, la « Salle Blanche » à Schiltigheim, le « Lion d’or » à Bischheim.

En 1970, la COOP ouvre ses portes et propose entre autres… glaces et esquimaux !

Marlène, habitante du quartier, nous raconte ses souvenirs : « Quand j’étais adolescente dans les années 50, j’habitais à la cité Ungemach. Une fois par semaine, j’allais à pied avec ma soeur dans ce cinéma qui avait de très bons films en noir et blanc. J’appréciais de pouvoir voir un film, nous n’avions pas de téléviseur, le cinéma était un loisir abordable. On se faisait une joie d’y aller chaque semaine. A chaque fois, on rencontrait les mêmes personnes, on flirtait. »

Claude se souvient aussi : « Si le cinéma était d’abord équipé de chaises, je me rappelle de véritables fauteuils. Mais surtout à l’entracte, nous filions boire un verre « à l’Agneau » juste en face (aujourd’hui le restaurant « la cocotte »), le cinéma était un véritable lieu de rencontre pour les jeunes du quartier. »

La Robertsau est aussi une terre de tournage de films et téléfilms :
« Mes enfants ne sont pas comme les autres » en 2003 avec Richard Berry et Mathieu Amalric (plans allée Kastner).
« Le Septième Juré », téléfilm français réalisé en 2007 par Édouard Niermans avec Jean Pierre Darroussin, comporte notamment une scène au cimetière Nord.« Les invincibles », saison 2 en 2009 pour ARTE, s’est tourné au Château et dans la forêt de la Robertsau, dans une maison rue des peupliers parmi les nombreux lieux strasbourgeois choisis par la production.

Marie-Laure Beaujean

Source : A la Hune n°41 Juin – Juillet – Août 2013


L’Escale – 78 rue du Docteur François 67000 Strasbourg
Renseignements par téléphone au 03 88 31 45 00 ou par mail escale@csc-robertsau.com

Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/csc.escale
Nouveau ! Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/CscEscale

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal