Un peu d’histoire… La Robertsau, terre d’Abricot

Pendant l’été, retrouvez quelques histoires qui ont marqué le quartier de la Robertsau.

On peut trouver une description de ces 3 variétés d’abricot dans le dictionnaire de pomologie d’André Leroy daté de 1867, disponible en « open library » sur Internet.

Le Baron Alfred Renouard de Bussierre (Strasbourg 1804 – Paris 1887) avait un grand esprit d’entreprise : il fut un banquier de renom, un industriel, un homme politique… Mais aussi un homme d’une grande générosité avec de nombreuses donations notamment aux enfants pauvres ou aux ouvriers infirmes.

L’on sait moins qu’il était grand amateur d’arboriculture fruitière. Ainsi il fournit les semis de trois nouvelles variétés d’abricots issus de ses terres du château de la Robertsau, aux pépiniéristes Baumann, à Bollwiller dans le Haut-Rhin, qui les commercialiseront à partir de 1860. Ces abricots, fruits de première qualité, seront baptisés « Souvenir de la Robertsau », « Triomphe de Bussierre » et « Gloire de Pourtalès ». Le baron Alfred de Bussierre, en bon économiste, s’intéressa aussi de très près à la mise en valeur et au rendement de ses terres : La Robertsau fut dotée par lui d’une ferme modèle construite en 1876 par l’architecte belfortain, Boltz, selon les meilleurs exemples recherchés dans toute l’Europe. Sa fille, la comtesse Mélanie de Pourtalès, développera l’exploitation paternelle.

Marie-Laure Beaujean

Source : A la Hune n°31 Octobre – Novembre 2011


L’Escale – 78 rue du Docteur François 67000 Strasbourg
Renseignements par téléphone au 03 88 31 45 00 ou par mail escale@csc-robertsau.com

Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/csc.escale
Nouveau ! Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/CscEscale

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal
Aller à la barre d’outils