Un peu d’histoire… Le 58 rue Boecklin

Deux bureaux de poste, l’un rue de l’Ill et l’autre rue Boecklin offrent leurs services à la Robertsau.

Anciennement dénommée « Kaiserliches Postamt », la Poste était autrefois installée 38 rue Boecklin (l’immeuble d’origine n’existe plus), puis dans les an-nées 30 en face du collège au numéro 98 (actuellement s’y trouvent des assurances). La Poste déménage en 1989 au 58 rue Boecklin, place du corps de garde. Elle a rouvert en décembre 2011 après des travaux de rénovation et sa façade va être ravalée ces prochains temps.

En y regardant bien, l’architecture de ce bâtiment est assez singulière : comme le nom de cette place l’indique, ce bâtiment était au départ destiné au corps de garde. « Nombre de villages alsaciens comportent encore un petit bâtiment, le Wachthisle, généralement au centre du village. C’est là que stationnaient des hommes de garde, veilleurs de nuit ou gardes-champêtres qui effectuaient des rondes, faisaient rentrer les couche-tard, voire les enfermaient dans les cachots … Le complément du Wachthisle est généralement l’abri pour le matériel de lutte contre l’incendie. Cela définit une silhouette de bâtiment assez simple et exigu coiffé d’un toit à bâtière (toit à 2 pans pas très inclinés) comportant une petite chambre de veille, et la porte cochère permettant le passage de la pompe à incendie. Ces bâtiments sont le plus souvent réalisés en pans de bois. ».

Essentiellement composée de volontaires habitant la Robertsau au début des années 1900, le corps de sapeurs-pompiers compo-sait la 1ère Compagnie Extra-Muros de Strasbourg (Puis, après une longue période sans unité de pompiers à la Robertsau, un nouveau Centre de Secours s’était implanté en 1981 rue de l’Ill).
En 1940, les allemands utilisèrent pendant quelques mois ce local pour distribuer la soupe populaire aux robertsauviens de retour après l’évacuation de Strasbourg.
Les locaux ont ensuite servi de dépôt de matériel et de matériaux au service Voirie de la CUS puis d’Atelier au sculpteur Jean Henninger (un buste de l’artiste, exposé à l’intérieur de la poste jusque récemment encore, témoignait du passé du bâti-ment) …
Les horaires d’ouverture sont sur http://www.laposte.fr/

Marie-Laure Beaujean

A La Hune n° 38 décembre – janvier 2013


 

L’Escale – 78 rue du Docteur François 67000 Strasbourg

Renseignements par téléphone au 03 88 31 45 00 ou par mail escale@csc-robertsau.com

Suivez-nous sur Facebook : www.facebook.com/csc.escale

Suivez-nous sur Instagram : www.instagram.com/csc.escale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal